VVT : Australie ou Nouvelle Zélande pour un Visa Vacances Travail ? Un choix pas toujours facile, voici quelques pistes de réflexions.

Australie ou Nouvelle-Zélande : comment choisir sa destination de VVT/PVT ?

Choisir entre l’Australie ou la Nouvelle-Zélande pour effectuer un Visa Vacances Travail, une question ô combien sensible tant les amoureux de ces deux destinations sont nombreux. Mais ce n’est pas la raison qui nous amène dans cet article à ne pas trancher. Il n’existe tout simplement, au risque d’en décevoir certains, aucune réponse toute faite. Plage, villes, activités culturelles et sportives… C’est à vous que revient la décision finale !

Qui de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie au moment de choisir son VVT/PVT ? D’aucuns vous diront : « les deux mon capitaine ! » Et à notre humble avis, ils n’ont pas tort. Cela étant, vous souhaitez peut-être vous immerger à fond dans une culture ou bien alors, votre budget ne vous permet pas cette douce folie. L’autre raison récurrente s’avère souvent être le manque de temps. Et personne ne pourra vous en vouloir évidemment. Si vous estimez toutefois pouvoir vous le permettre, ne reculez pas ! Glisser dans son périple escapade (même courte) dans l’une ou l’autre de ces destinations est un must do.

Les déplacements en Australie ou Nouvelle-Zélande

Venons en aux faits. Outre l’évidence que la Nouvelle-Zélande et l’Australie se situent tous les deux en Océanie et dans l’hémisphère Sud, ces deux contrées possèdent de nombreuses spécificités. A commencer par la taille. L’une est une île continent (à laquelle on peut y ajouter la Tasmanie), l’autre un peu plus au Sud, est composée de deux îles qui s’étendent sur 1600 km et d’une myriade d’îles plus petites les unes que les autres, principalement au Nord. Pour vous donner un point de comparaison, l’Australie est 252 fois plus grande que la Belgique. La Nouvelle-Zélande, « seulement » 9 fois. Première conclusion, si vous êtes effrayés par les distances et que vous avez la bougeotte, votre VVT Australie risque de vous sembler aussi rempli en voyage qu’en activités sur place. A un petit détail près, s’y déplacer, quelle que soit la région, recèle un exotisme et une excitation que vous n’aurez certainement encore ressenti nul part ailleurs. Vous aurez le choix de vous déplacer en bus, en avion (surtout en Australie) ou alors en van ou voiture quelle que soit la terre promise choisie. Un conseil pour les plus baroudeurs, pensez à verrouiller votre véhicule, van comme voiture, afin d’éviter toutes mauvaises surprises 🙂 !

Déplacement-Australie-Nouvelle-Zelande

Climat : chaud en Australie, plus variable en Nouvelle-Zélande

Passons à un autre sujet : le climat, déterminant pour certains. Si vous rêvez de passer votre année en slashes, l’Australie s’impose. Si vous préférez la fraîcheur à la canicule, rendez-vous en Nouvelle-Zélande. Cela serait un peu schématiser tout de même, rentrons donc un peu plus dans le détail. Oui, l’Australie remporte le match des températures. Hormis l’hiver du côté de Melbourne notamment, le reste de l’année, vous ne risquez pas d’aller au devant de grandes et mauvaises surprises. Surtout si vous vous rapprochez de Brisbane, réputé pour ses 320 jours d’ensoleillement annuel. Au pays du long nuage blanc, la météo est plus capricieuse. Connu comme étant le pays aux quatre saisons, il n’est pas rare que le temps change à de multiples reprises dans la même journée. Le Nord reste toutefois très agréable : l’hiver y est doux et les étés chauds. Le Sud, en revanche, s’apparente plus à ce que l’on a l’habitude de rencontrer chez nous. Il n’y fera que rarement des températures négatives records, mais celles-ci resteront souvent comprises aux alentours de 0°, en hiver du moins.

Un débat entre mer et montagnes ? Pas seulement !

Cette réflexion nous conduit tout droit vers un autre point : le relief. S’il fait froid en Nouvelle-Zélande, le Sud, plus montagneux, conviendra parfaitement aux adeptes du ski et de sensations fortes grâce à ses nombreuses stations en hiver (soit pendant notre été). Le point le plus haut de l’île du Sud étant le superbe Mont Cook et ses 3 724 mètres d’altitude. Sur l’île du Nord, vous retrouverez également de nombreux points culminants notamment à Taupo dont sa fameuse randonnée la Tongariro Alpine Crossing au sud du lac. L’Australie n’est pas en reste non plus et possède même également quelques stations. Mais elle a surtout pour centre un désert, le tout dans un décor un peu far-ouest, et des côtes toutes différentes où vous trouverez des villes comme Sydney, Melbourne (très européenne), Brisbane, Perth… où les activités culturelles à faire sont nombreuses (Auckland et Wellington sont, elles aussi, très agréables bien que plus petites). Quoi qu’il en soit les deux destinations offrent des paysages rares et sauvages : jungle, animaux du bush et plages idylliques en Australie ; lacs, volcans et fjords en Nouvelle-Zélande. Forcément spectaculaire.

Entre mer et montagne, la Nouvelle Zélande et l'Australie sont deux pays hors norme pour un VVT/PVT.

Les + supplémentaires de chaque pays :

En Australie, notons la grande barrière de corail, la jungle tropicale, le surf dans des eaux plus clémentes et l’opportunité d’économiser un peu d’argent pour vous rendre en Asie du Sud-est par exemple ou en Océanie.

En Nouvelle-Zélande, il y a bien sûr le saut à l’élastique (discipline nationale) et autres sports extrêmes et bien entendu, la randonnée. Le pays est le paradis du randonneur grâce à ses innombrables kilomètres et refuges.

Dernière chose, les infrastructures pour voyager sont identiques, il est en effet très facile de se déplacer et organiser son voyage en Australie comme en Nouvelle-Zélande, qui sont d’ailleurs très sûrs en matière de sécurité ! Un plus pour les filles qui souhaiteraient voyager seules, mais nous y reviendrons bientôt dans notre prochain dossier !

Cet article vous a plu ? Vous aimerez certainement aussi :

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez réagir ?
Vous pouvez commenter cet article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.